Elathis, La Cité des Trêves

Pour accéder à l'ensemble du forum, vous devez vous connecter. Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez vous en cliquant sur "s'enregister".

Elathis, La Cité des Trêves


    [Helfes] Historique

    Partagez
    avatar
    Phenix
    Rare
    Rare

    Messages : 568

    [Helfes] Historique

    Message  Phenix le Mar 29 Jan - 20:08

    Voici une description de la race des hauts elfes et un peu d'historique pour les néophytes qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur les Asurs.

    Les Haut-Elfes

    Les Hauts Elfes sont un peuple blanc et pur, réfugiés sur leur île d'Ulthuan, entre le Vieux Monde et la Lustrie, que l'on peut considérer comme l'Atlantide. Ils sont presque immortels, et leurs mages sont parmi les plus puissants du Monde de Warhammer.
    Les Hauts Elfes, race fière et plusieurs fois millénaire, ont pu affiner au fil des siècles leur maîtrise de la magie et leurs prouesses martiales. Alors que les tribus des premiers hommes se battaient encore entre elles, ils parcouraient déjà les océans et dessinaient des cartes du ciel. Ils ont vu des empires s'édifier puis sombrer dans l'oubli, et chassent avec férocité quiconque tente d'envahir leur île natale.
    Les Hauts Elfes sont aujourd'hui une race sur le déclin, tout comme les Nains des montagnes du vieux monde.
    On raconte que les villes des Hauts Elfes sont de pures merveilles et qu'elles concentrent des richesses qui dépassent l'entendement.
    Le Roi actuel, Finubar le voyageur, a fait sortir le royaume Elfe d'une longue période d'isolement et les affaires avec le Vieux Monde reprennent.

    Histoire

    Les Hauts Elfes sont un peuple très ancien, fier et brave. Étant les meilleurs navigateurs ils colonisèrent certaines régions du Vieux Monde et fondèrent des comptoirs un peu partout autour du globe, notamment à la pointe sud de la Lustrie, des Terres du Sud et en lointaine et mystérieuse Cathay.
    C'est sur leur île-continent d'Ulthuan qu'ils vécurent la Déchirure, sombre période pendant laquelle le sorcier Malékith tenta de d'usurper le trône afin de satisfaire son ambition royale. Il fut finalement démasqué et l'opposition entre l'héritier légitime et Malékith dégénéra en guerre civile. Elle fut si terrible qu'Ulthuan faillit être engloutie: la magie éventra la terre alors que les mages s'affrontèrent. C'est cette période qui fut à l'origine de la séparation entre deux nouvelles nations elfiques: Les Hauts Elfes, fidèles aux traditions et à leur héritage et les Elfes Noirs, suivants de Malékith, qui furent plus tard pervertis par le Chaos.
    Bien des siècles après ces événements, les Hauts Elfes subirent un nouveau conflit, la guerre de la Barbe face aux Nains. L'affrontement fut causé à l'origine par la fourberie des Elfes Noirs, qui attaquèrent des convois Nains en se faisant passer pour des Elfes d'Ulthuan. Après plusieurs siècles de conflit, les Hauts Elfes se retirèrent du Vieux Monde pour rejoindre Ulthuan assailli à nouveau par Malékith. Certains colons choisirent de rester en refusant l'autorité de leur roi, ils formèrent alors les Elfes Sylvains.
    Bien que l'invasion des Elfes Noirs fut repoussée, les Haut Elfes sont toujours en guerre contre leurs cousins maléfiques.
    Les Hauts Elfes ont une ile mère nommée Ulthuan mais il y a bien d'autres provinces dans tout le Monde de Warhammer elles s'étendent un peu partout: du vieux monde jusqu'en Arabie

    Domaines de prédilection militaires


    Les Elfes, agiles et rapides, sont très efficaces dans le maniement de la lance. Leurs Archers comptent parmi les meilleurs de ce Monde, et leurs balistes à répétition sont d'une efficacité sans pareil, transperçant les armures et les hommes comme des feuilles de papier.
    Au combat, ils font appel à leurs prouesses martiales exceptionnelles. Les lanciers se battent avec une coordination sans faille, les Maîtres des Epées de Hoeth traversent les rangs ennemis sans encombres dans un tourbillon de lames, les Lions Blancs de Chrace taillent en pièces les unités les plus lourdement protégées grâce à leurs élégantes haches à deux mains, et les Gardes Phénix brandissent leurs hallebardes dans un silence macabre.
    La magie est aussi très travaillée, car les elfes disposent d'un don naturel à pratiquer la magie et les mages elfes, du haut de leurs tours, perfectionnent leurs sorts depuis des siècles. Un Archimage sur le champ de bataille est un élément de poids, capable de faire basculer l'issue du combat et de mener l'armée à la victoire.

    Les destriers Elfes sont parmi les chevaux les plus rapides, et autrefois, les Princes Dragons chevauchaient de grands dragons blancs. Ils sont aujourd'hui peu nombreux et endormis dans les montagnes, contraignant les Princes Dragons à chevaucher de simples destriers mais les Princes Dragons n'ont rien perdu de ce temps et restent les meilleurs cavaliers du Monde. Les Heaumes d'argent, eux aussi montés sur destriers et armés de lances, sont un corps d'armée très courant chez les Elfes. Ces unités à cheval sont très utiles aux Elfes quand il s'agit d'attaquer l'unité adverse par derrière ou sur les flancs. Leur rapidité leur permet de manœuvre en très peu de temps et d'aller n'importe où sur le champ de bataille.

    Mais les Asurs ont un gros point fort:ils frapperont toujours en premier grâce à la règle nommée: célérité d'Asuryan du livre d'armée V7. Ce qui compense fortement leur manque de résistance face aux attaques adverses ( beaucoup moins en V8). Les Guerriers Fantômes sont des éclaireurs passés maîtres dans l'art de l'embuscade

    Faiblesses

    Les Elfes, étant minces et élancés, ont un corps bien moins aguerri que celui d'un homme. Tous les Elfes, même les héros, ont une endurance de 3, ce qui les ramène au niveau des simples soldats Humains. Ils ont de par ce fait une faiblesse notable face aux molosses déchaînés du Chaos. Ils doivent agir avec tactique pour frapper l'ennemi.
    Liste des régiments
    · Archers (soldats citoyens)
    · Demoiselles d'Honneurs de la Reine Eternelle (lancieres/ archères) (Cette unité n'existe plus dans l'édition actuelle malheureusement, peut-être en V8 Smile )
    · Garde maritime de Lothern (Lanciers / Archers)
    · Gardes Phénix (moines guerriers à Hallebarde)
    · Guerriers Fantômes (éclaireurs à l'arc long)
    · Heaumes d'Argent (cavalerie lourde)
    · Lanciers (soldats citoyens)
    · Lions Blancs de Chrace (guerriers experts de la hache)
    · Maîtres des épées de Hoeth (guerriers experts de la claymore)
    · Patrouilleurs Ellyriens (cavalerie légère, archers, très rapide)
    · Princes Dragons (cavalerie lourde d'élite, très rapide)
    · Char de Tiranoc (char à chevaux)
    · Char de Chrace (char à lions)
    · Baliste à répétition (baliste)
    · Grand aigle (volant)
    Archers (soldats citoyens)
    Les Archers Hauts Elfes sont l'épine dorsale (avec les Lanciers) de leurs armées. Tout Elfe est expert en ce qui concerne le tir à l'arc. Lors de sa formation militaire, le jeune Elfe commence par ce domaine, loin des corps-à-corps meurtriers. La réputation de ces Archers est connue dans tout le Vieux Monde. Que ce soit de leur performance ou de leur élégance. Les Champions des unités d'Archer s'appellent l'Oeil de Faucon.
    Garde Maritime de Lothern (lanciers-archers)
    Les Gardes Maritimes de Lothern sont des soldats citoyens qui sont très polyvalents par le fait qu'ils peuvent tirer à l'arc et utiliser leur lance dans un même combat. Ces fiers elfes patrouillent le long des côtes aux alentours le lothern. La Garde Maritime constitue également un corps marin capable de servir sur les vaisseaux des Flottes Elfiques qui sillonnent toutes les mers du monde.

    Célèbres Asurs

    · Tyrion
    Il est le défenseur d'Ulthuan. Il mena son peuple à l'encontre des forces de Malékith voulant s'approprier l'Ile des Asurs. Le grand prince secouru au péril de sa vie la Reine Eternelle lors de l'invasion Elfe Noir. Durant cette mission il sera gravement blessé et laissé pour mort avant que son frère, Teclis, ne le retrouve. La Reine remercia Tyrion en lui offrant un médaillon pouvant vaincre la mort. Une de ses célèbres batailles fut celle de l'Autel des Cranes sur les Iles du Nord, contre les forces de Naggaroth, où Tyrion refusa de tirer l'épée maudite de Khaine de son socle. Ses talents d'escrimeur et de tacticien font de lui le plus grand Général de tout Ulthuan. Certains pensent même qu'il devrait prendre la place du Roi Phénix. Le défenseur d'Ulthuan descend d'Aenarion, le tout premier Asur qui des siècles auparavant, chassa les hordes du Chaos de leur territoire. Tyrion chevauche Malhandir, "le père de tous les chevaux", un majestueux coursier surpassant de sa vitesse et de sa hauteur tous les autres coursiers Elfiques. Le Prince brandit une grande épée nommée "Croc du Soleil" lui donnant une force sans pareil, et est revêtu de l'armure étincelante d'Aenarion.

    · Teclis
    Il est le Grand Mage de la Tour Blanche de Saphery. Frère de Tyrion, il participa à la guerre contre les Elfes Noirs venu envahir Ulthuan. Il possède un talent inné pour contrôler les vents de magie. Lors d'un voyage dans le Vieux Monde, Teclis apprit aux Hommes les rudiments de la magie, pour les aider à lutter contre une invasion du Chaos. Il vécu une enfance maladive, et est aujourd'hui beaucoup plus faible physiquement que son frère Tyrion. Alchimiste hors pair, il se fabrique des potions pour permettre de contrer cette faiblesse. Teclis est considéré comme le seul magicien pouvant rivaliser avec les Slann.

    · Eltharion
    Il est le gouverneur de la cité de Tor Yvresse. Il y a quelques siècles de cela, il repoussa une invasion de gobelins menés par Grom La Panse. Il chevauchait alors un majestueux Griffon, Aile d'Orage, avant qu'il ne se batte en duel contre Malekith. Ce dernier gagna le combat et le fit prisonnier. Plutôt que de le tuer, Le Roi Sorcier de Naggaroth le tortura, lui ôta la vue et le renvoya à Ulthuan. Depuis, conscient de ses erreurs passées, Eltharion recherche la sagesse auprès des Maitres Des Epées de Hoeth. Le fait qu'il soit devenu aveugle a aiguisé ses autres sens au plus haut point, si bien qu'il est devenu un épéiste exceptionnel. L'Elfe compte bien prendre sa revanche contre Malekith.

    · Imrik
    Il est le Prince de Calédor. Imrik est un des rare Elfe à pouvoir réveiller un dragon de son sommeil. Il est le descendant d'un des premier des Roi Phénix : Calédor.

    · Korhil
    Capitaine des Lions Blancs de Chrace, Khoril est un Elfe de forte carrure. Il fut promu au rang de Capitaine après qu'il ait tué à main nue un terrible lion blanc sous l'emprise du Chaos, dont il arbore la fourrure sur ses épaules. Il manie avec grâce son imposante hache à deux mains, et est un chef respecté par tout régiment de Lions Blancs.

    · Alith Anar
    Le Roi Fantôme. Les légendes et récits le concernant remontent à la déchirure, il est le premier et le Seigneur des Guerriers Fantômes. Après la trahison de Malékith et la mort de ses proches, il fonda avec quelques survivants une sorte de groupe de résistants aux Elfes Noirs en Nagarythe. Leurs actions rapides et furtives ont permis de déjouer les plans des Elfes Noirs et de leur porter des coups fatals à maintes reprises.

    · Caradryan
    Il est Capitaine des Gardes Phœnix. Dans sa jeunesse, il fut un bel Elfe noble, riche, puissant, arrogant et égoïste, mais tout changea le jour où il alla faire son pèlerinage au temple d'Assuryan. Par arrogance et curiosité, il se glissa dans la chambre des jours. Nul ne sait ce qu'il y découvrit, mais il ressortit différent, le front marqué de la rune scintillante d'Assuryan le désignant comme serviteur du dieu créateur. Il renonça à toutes ses possessions terrestres et fit le serment de silence des Gardes Phœnix. Il passa son temps à méditer dans le temple pendant plusieurs années et Assuryan le nomma Capitaine de la Garde Phénix. Aujourd'hui, il guide les Gardes Phœnix selon la volonté d'Assuryan. Une force divine guide son bras et son âme noble est investie de la sagesse du dieu.

    Ulthuan

    L’île d’Ulthuan est la demeure des Hauts Elfes, dans le Monde imaginaire de Warhammer.
    Ce continent est situé dans le Grand Océan de l’Ouest, entre le Vieux Monde et le Nouveau Monde. C’est un anneau de terres, entouré d’archipels dispersés. L’anneau n’est brisé que dans sa partie sud, par le détroit de Lothern, seul chenal entre la Mer Intérieure et l’océan. Cette île continent est par bien des aspects assimilable à l'Atlantide. Par sa localisation d'abord, puisque dans La République Platon situe son utopie au milieu de l'océan pacifique ; par ses habitants ensuite, dans la mesure où les Atlantes comme les Elfes figurent une civilisation particulièrement avancée, au caractère noble et raffiné.
    Durant la guerre civile entre les Hauts Elfes et les Elfes noirs, plus connue sous le nom de Déchirure, Ulthuan perdit une grande partie de ses terres nordiques. La sorcellerie elfe noire déclencha un terrible raz de marée qui submergea Nagarythe et une grande partie des terres de Tiranoc.
    Les royaumes d’Ulthuan sont gouvernés par une multitude de princes, de princesses et de mages. Au-dessus de tous, règnent le Roi Phénix et la Reine Eternelle, même si leurs rapports avec l’aristocratie elfique ne sont pas aussi simples que leurs titres pourraient le laisser supposer. La royauté n’est pas héréditaire et le roi et la reine maintiennent des cours séparés.
    Les royaumes elfiques peuvent être divisés en deux groupes : les royaumes intérieurs (Eataine, Caledor, Ellyrion, Avelorn, Saphery) entourés et protégés de tout contact et les royaumes extérieurs (Tiranoc, Chrace, Cothique, Yvresse et les Iles du Nord) plus énergiques en raison de leurs contacts trop souvent belliqueux avec le reste du monde.

    Eataine

    Eataine (prononcer Aï a taïn) est considéré comme le premier parmi les royaumes elfiques en tant que royaume de l’actuel Roi Phénix.
    En fait Eataine est l’arrière pays de la plus grande cité d’Ulthuan, Lothern. Cette vaste cité état est la réelle source de pouvoir et de prospérité d’Eataine, c’est l’une des merveilles du Monde et ceux qui l’ont visitée ne peuvent plus jamais l’oublier : la Tour Scintillante, les trois portes de la Cité, le lagon, ses nombreux temples et palais. La Flotte de Lothern est la plus puissante force maritime du Monde de Warhammer et la Cité elle-même semble imprenable, protégée qu’elle est par ses dix mille gardes maritimes et ses nombreuses défenses impénétrables.

    Caledor

    Caledor est un pays montagneux et peu peuplé, le plus militariste et le plus fier de tout les royaumes d’Ulthuan qui fut nommé ainsi en l'honneur de Caledor le dompteur de dragons. Caledor fut autrefois le cœur de la puissance d’Ulthuan grâce à ses mythiques Dragons. Avec la lente extinction de la puissance des Dragons vint le déclin du pouvoir des princes dragons de Caledor. Aujourd’hui, le royaume n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut, tant militairement que politiquement, mais il reste encore une terre de traditions et d’honneur. Les Elfes de Caledor sont très fiers et hautains, même pour ceux de leurs races, et il n'est pas rare d'entendre dire dans les autres provinces d'un Elfe très orgueilleux qu'il est "fier comme un prince de Caledor".
    En outre, plusieurs héros Haut-Elfes originaires de cette région ont porté ce nom:

    Caledor le Dompteur de Dragons

    Caledor était un puissant Mage mais également un excellent bretteur. En effet Caledor fut le premier Prince Dragon de l'histoire. Il réussit à dresser les premiers dragons jadis agressif même vis à vis des Hauts elfes. Pour se faire, il utilisa des harnais enchantés de vif-acier. Aujourd'hui, une région d'Ulthuan porte son nom en son honneur.
    Caledor fut aussi le meilleur ami d'Aenarion .En outre, il fut celui qui proposa et organisa la création du vortex au milieu d'Ulthuan pour absorber les vents de magie et empêcher les démons d'envahir le monde. Ce geste lui coûta d'être emprisonné dans le vortex, où il se trouve encore aujourd'hui, condamné à lutter à jamais contre l'influence du Chaos pour survivre.

    Caledor le Premier

    Le nom fut ensuite porté par son descendant, Imrik, lorsqu'il devint le troisième Roi Phénix. Ce fut lui qui nomma les Lions Blancs gardes du corps personnels du Roi Phénix, aprés qu'ils lui aient sauvé la vie contre des assassins de Malékith. Il aurait aussi donné aux Princes Dragons de Caledor le privilège de ne pas baisser leurs bannières devant les Rois Phénix, mais cela n'est pas une certitude. Caledor le Premier mena la guerre de la Déchirure, qui s'acheva par l'exil des elfes noirs. Il fut tenté de s'emparer de l'épée de Khaine lors d'un voyage sur l'Île Blafarde, mais se refusa finalement à le faire. Son navire ayant été isolé lors d'une tempête et pris d'assaut par les elfes noirs, il se jeta à la mer pour ne pas tomber entre les griffes de Malékith. Son armure l'entraîna dans les profondeurs, et il se noya. Les Hauts Elfes se souviennent de lui comme un souverain sage, talentueux et juste, les elfes noirs comme une brute et un usurpateur.

    Caledor le second

    Après la mort de Caledor le premier, son fils fut nommé Roi Phénix sous le nom de Caledor le second. A l'opposé de son père, il s'avéra être un souverain impétueux, insensé et orgueilleux. La seule qualité dont il avait hérité était d'être un excellant guerrier. Son arrogance envenima le conflit avec les Nains causé par les Elfes Noirs, qui devint ainsi par la suite la Guerre de la Barbe. Caledor le second trouva finalement la mort dans un duel face à Gotrek Brise-étoile, le Haut-Roi Nain de l'époque.

    Ellyrion

    Le royaume des seigneurs des chevaux, Ellyrion, est connu pour ses vastes plaines sans cesse traversées par de gigantesques troupeaux des meilleurs coursiers elfiques. Les maîtres des chevaux vivent en harmonie avec leurs montures qui les servent de plein gré. Les Ellyriens sont fiers, hautains, farouches et prompts à la colère. Ce sont des cavaliers émérites, capables de réaliser des prouesses en faisant des acrobaties et en tirant à l’arc à dos de cheval. On dit d’eux qu’ils apprennent à monter avant de savoir marcher.
    Tor Elyr, son unique grande cité, est une ville magnifique, sur la côte de la Mer du Crépuscule. Elle est construite sur une série d’îles fortifiées, reliées par un réseau de ponts d’argent. Chaque Forteresse est un palais, sculpté dans le roc. C’est ici que les cavaliers de retour de patrouille se reposent.
    La cavalerie ellyrienne est constamment appelée à combattre car Ellyrion est l’une des cibles privilégiées des raids des Elfes Noirs. Les Elfes Noirs volent les chevaux noirs pour en faire leurs montures. De ce fait, les coursiers noirs ont une mauvaise réputation car un ellyrien sur une monture noire sera une proie privilégiée pour les elfes noirs.
    « Blessez plutôt le frère d’un Ellyrien, que son cheval » proverbe elfe d’Ulthuan

    Avelorn

    Avelorn est la demeure de la Reine Eternelle, c'est le plus ancien de tous les Royaumes Elfiques. C’est une terre entièrement couverte de forêts épaisses et de bois anciens, où vivent encore des créatures de légende : dryades, hommes-arbres, grands aigles, licornes, pégases, … La forêt et les contreforts des montagnes contiennent encore des lieux sombres et dangereux où rôdent des bêtes souillées par le mal.
    La cour de la Reine Eternelle qui se déplace à travers Avelorn, comme une grande caravane, est connue pour ses rivalités et ses factions qui recherchent constamment les faveurs de la reine. Chacun cherche à rehausser sa position au détriment des autres.

    Saphery

    Saphery est le pays de la sorcellerie et la demeure des Hauts Mages d’Ulthuan. De nombreux princes et ducs de ce royaume sont des Sorciers au pouvoir terrifiant. Le cœur du royaume est la tour de Hoeth, le temple du Dieu de la sagesse. C’est la plus grande mine de connaissances magiques au monde. La tour s’élève à presque un demi-mile de hauteur, un tour de force uniquement rendu possible par la magie. Elle fut bâtie il y a plus de vingt siècles, sur les ordres du Roi Phénix Bel-Korhadris.
    La Tour de Hoeth abrite les maîtres des épées, des guerriers ascètes qui ont voué leur vie à la recherche de la sagesse et du contrôle de soi. Ils étudient la méditation et les arts martiaux jusqu’à être capables de faits d’armes hors du commun. Les Maîtres des Epées sont au service des maîtres du savoir et du Roi Phénix et servent à l’espionnage et au contre-espionnage.

    Tiranoc

    Tiranoc est le plus occidental des royaumes d’Ulthuan. Sa capitale est Tor Anroc, la Cité Engloutie. Autrefois, il était le plus beau de tous les pays elfiques profitant pleinement des richesses du Nouveau Monde. Durant la période sombre du Déchirement, Tiranoc souffrit cruellement. Au plus fort de la guerre civile, lorsque le pays des ombres s’effondra sous les flots, les terres centrales de Tiranoc furent submergées par des lames de fond. Seules les montagnes restèrent émergées. Les survivants, accablés de douleur, jurèrent de rester sur leur terre natale et de lui rendre sa gloire passée.
    Le peuple de Tiranoc est devenu aussi dur et amer que son pays. La longue lutte pour retrouver son dû l’a rendu froid et implaccable. Il voue une haine farouche aux Elfes Noirs de Naggaroth. Bien des armées de Druchii furent vaincues à Tiranoc, en essayant de se frayer un chemin vers les territoires plus prospères de l’est ou du sud.

    Chrace

    Il s'agit de l'un des royaumes les plus sauvages de tout Ulthuan. Chrace est la route par laquelle les Elfes Noirs tentent le plus souvent d’atteindre les terres intérieures. Les autochtones sont des chasseurs et des éclaireurs émérites, adeptes de la guérilla.
    Les montagnes de Chrace abritent le redoutable lion blanc. Ce terrible fauve parcourt le pays à la recherche de proies et a donné son nom à l’une des plus légendaires unités d’infanterie : les Lions Blancs, garde prétorienne du Roi Phénix, dont la fondation date du temps de la guerre civile.

    Cothique

    Cothique est un royaume côtier situé au nord d'Ulthuan, peuplé de marins robustes et avisés.
    Leurs vaisseaux parcourent les mers du nord à la recherche de possibilités de commerce avec les terres lointaines. C’est un endroit où il est très dangereux de naviguer car la mer est infestée de créatures monstrueuses : krakens, mégalodons, béhémoths, léviathans noirs. En outre, les raids des Nordiques du Vieux Monde pèsent aussi sur le royaume. Par conséquent, les Elfes de Cothique ont été endurcis par des siècles de guerre et de navigation avec ces farouches Humains.

    Yvresse

    Yvresse est la terre des brumes. La majeure partie d’Yvresse borde la côte est d’Ulthuan, mais le royaume comprend aussi les îles de l’Océan Oriental. Le royaume ne possède qu'une seule grande cité : Tor Yvresse, dont le gouverneur est Eltharion. Tor Yvresse est l’une des plus anciennes et des plus belles cités Elfiques mais sa période de gloire est passée, sa population est moitié moins nombreuse que celle pour laquelle la ville a été construite.
    Il y a moins d’un siècle, Yvresse fut envahie par la horde de Grom la Panse. Les Gobelins ravagèrent une grande partie du pays avant d’être repoussés au prix de nombreux sacrifices.

    Îles du Nord

    Ce sont les Îles du Nord qui souffrirent le plus durant les guerres de la Déchirure. Ce sont des endroits cauchemardesques, marqués par le feu et la mort. Les formes de vie qui y survivent se sont altérées au contact de la magie noire qui hante les lieux.
    Ces royaumes appartenaient jadis aux Elfes de Naggaroth et ils les revendiquent toujours. Les Hauts Elfes maintiennent des Forteresses et des tours de guet pour prévenir les invasions. Année après année des batailles s’y déroulent et le contrôle de ces terres passe d’une main à l’autre. C’est la terre du Déchirement.
    Dominant les terres sauvages et brumeuses de l’ILE Blafarde, la plus grande des îles restantes, se trouve le sanctuaire de Khaine. Ce sanctuaire depuis longtemps abandonné reste un endroit de grand pouvoir. Le Sanctuaire en lui-même est un autel massif et noir dans lequel est enchâssé une arme de pouvoir. Personne n’y voit la même arme. Certains voient une épée, d’autres une lance ou un sceptre. Tous sont d’accord pour dire qu’elle ruisselle de sang. L’autel se trouve sur une vaste plaine jonchée de crânes et d’ossements. Les esprits des morts planent sur le champ de bataille, l’air y est imprégné de l’odeur du sang et chargé des râles d’agonie de guerriers succombant à leurs blessures. Le champ de bataille sacré est délimité par un millier de menhirs représentant les différents aspects de Khaine.
    D’une certaine façon, la lutte pour le sanctuaire de Khaine est symbolique de la grande lutte qui se déroule dans l’âme des Elfes.


    La Déchirure

    La déchirure est un évènement qui vit la scission définitive entre les Hauts Elfes, fidèles au Roi Phénix, et les Elfes Noirs, fidèles à Malékith.
    Cet événement se produisit lorsque Malékith voulu annihiler le vortex de l'Île des Morts et ouvrir à nouveau le monde aux forces des ténèbres. Il profiterait alors de l'aide des Légions démoniaques et le Roi Sorcier et ses serviteurs deviendraient des dieux grâce au pouvoir qu'ils tireraient du Chaos. Les Mages Elfiques tentèrent alors de l'arrêter, mais le pouvoir de Malékith était plus grand. Alors que celui-ci était sur le point de réussir, les esprits des grands mages, détenus prisonniers sur l'île pour la protéger des forces du Chaos, firent leur apparition. Ils libérèrent un terrible pouvoir qui fit trembler Naggarythe entière. Un terrible tremblement de terre dévasta la région et un mur d'eau d'un millier de pieds submergea tout Naggarythe et la plupart des terres de Tiranoc. Les Elfes périrent par dizaine de millier, emportés par les vagues, ensevelis par les tremblements de terre, frappés par les éclairs magiques. Le choc du raz-de-marée fut ressenti jusqu'aux montagnes du Bord du Monde et on en trouve même référence dans les chroniques des rois nains.
    Alors que la dévastation s'abattit sur Naggaryth, le Roi-Sorcier et ses acolytes lancèrent de puissants sortilèges sur les derniers palais encore debout, et réussir à les faire flotter. Ils créèrent ainsi les Arches Noirs.

    Malékith

    Malékith est le Roi Sorcier de Naggaroth et faillit être le seond Roi Phénix. Il est le fils de Ænarion et de Morathi.
    Mais il n'est pas devenu Roi, car on l'estima trop violent pour cette tâche, et un noble Elfique, Bel-Shaanar, devint le Roi Phénix à sa place. Depuis, il hait les Hauts Elfes et leur royaume, l'Ulthuan. Il obligea tout le monde à être ses soldats, et massacrait ceux qui n’acceptaient pas. Les résistants Hauts Elfes se réunirent à Caledor et battirent les Elfes Noirs. Selon les archives de la Tour Blanche, leur dernière incursion fut repoussée après deux ans d’incessants combats.

    Roi Phénix

    Les Rois Phénix sont les dirigeants d’Ulthuan. À l’exception d’Aenarion, chaque Roi Phénix est un prince elfe élu par ses pairs. À la suite de cette élection, le prince doit traverser la flamme éternelle d’Asuryan, le dieu le protégera s’il l’en juge digne. Le seul prince connu pour avoir été refusé par le dieu Phénix fut Malekith en -2750 CI. Bien entendu, en raison du prestige gagné par le royaume dont le Roi Phénix est originaire, le choix du nouveau souverain d'Ulthuan est un processus plein de tensions et de manœuvres diplomatiques, où les divers intérêts doivent être pris en compte.

    Il y a eu 11 Rois Phénix à ce jour. Pour plus de commodité, les dates de règne sont indiquées selon le calendrier impérial.
    Aenarion le Défenseur (-4920 CI à -4500 CI)
    Bel Shanaar l’Explorateur (-4419 CI à -2750 CI)
    Caledor le Conquérant (-2749 CI à -2199 CI)
    Caledor II le Guerrier (-2198 CI à -1600 CI)
    Caradryel le Pacifique (-1599 CI à -997 CI)
    Tethlis le Tueur (-996 CI à -692 CI)
    Bel-Korhadris l’Erudit (-690 CI à +498 CI)
    Aethis le Poète (+498 CI à +1120 CI)
    Morvael l’Impétueux (+1121 CI à +1502 CI)
    Bel-Hathor le Sage (+1503 CI à +2162 CI)
    Finubar le Voyageur (+2163 CI à l'époque ou se déroule actuellement l'histoire)
    Aenarion
    Calendrier Elfique : 1 à 80 (CI -4920 à -4500]

    A la suite de l’effondrement des portails des Slann le royaume d’Ulthuan fut envahi par les forces maléfiques du Chaos. Ce fut un âge sombre pour les Elfes qui n’eurent d’autre recours que la fuite devant les cohortes démoniaques. C’est de cette époque terrible que sortit Aenarion, le plus grand et le plus pathétique de tout les héros Elfes : champion maudit, Dieu Déchu, le plus puissant guerrier d’une ère de conflits incessants. Le mieux aimé des Rois Phénix d’Ulthuan, le seul champion haut elfe dont le nom est célébré même dans les sombres terres de Naggaroth.

    Lors de l’invasion du Chaos, il combattit avec courage mais conscient de l’impuissance des elfes face à la puissance des ténèbres, il traversa sa terre dévastée jusqu’au temple d’Asuryan, déterminé à invoquer l’aide de son dieu. Il offrit sa vie en sacrifice au Dieu Phénix et traversa la flamme éternelle en échange de la survie de son peuple. Au lieu de périr dans le brasier, il en ressortit touché par le dieu, transfiguré.
    Désormais le pouvoir d’Asuryan coulait dans les veines d’Aenarion. Il terrassa Morkar le général du Chaos et massacra ses ennemis qui osaient assiéger le temple. Il rallia alors la terre de Caledor, où il rencontra Caledor le Dompteur de Dragons. Les prêtres de Vaul lui forgèrent une armure ainsi qu’un grand nombre d’épées et d’armures pour son armée. Désormais, chevauchant Indraugnir l’aîné des Dragons, il menait ses troupes à la victoire dans chaque bataille.

    Malgré de nombreuses victoires et des efforts héroïques, les Elfes menaient une guerre perdue d’avance. Suite à la mort d’Astarielle la Reine Eternelle, ainsi que de la disparition de ses enfants Yvraine et Morellion il fut pris d’une rage incendiaire et d’une fureur sans limites. Il chevaucha son dragon jusqu’à l’Ile Blafarde où fichée dans le grand autel noir de Khaine reposait Faiseur de Veuves l’arme du dieu.
    Il retourna alors au combat et alors, marqué par deux des plus grands dieux elfes, nul ne pouvait lui résister. Les serviteurs d’Aenarion devinrent cruels et sans pitié. Aenarion fonda son propre royaume au Nord d’Ulthuan sur les terres désolées de Nagarythe. Là, il se remaria avec la mystérieuse prophétesse Morathi qu’il avait sauvée des adorateurs de Slaanesh. De cette union naquit Malékith.
    Caledor comprit que les elfes étaient condamnés. Il convoqua les plus grands mages et ils se réunirent sur l’Ile des Morts pour créer un vortex cosmique qui drainerait la magie des portails. Ils commencèrent leurs incantations mais les serviteurs du Chaos eurent vent de ce qui se tramait et ils décidèrent d’interrompre le rituel. Aenarion, n’eut pas le choix. Il rassembla ses forces et vint défendre l’Ile des Morts.
    La bataille fut terrible et au centre du champ de bataille, Aenarion fit face à quatre Démons Majeurs du Chaos. Il fut victorieux mais Indraugnir et lui-même furent mortellement blessés. Indraugnir porta le Roi Phénix mourant jusqu’à l’Ile Blafarde. Pendant ce temps le rituel des mages elfes prit effet, bien que partiellement. La magie se retira du monde mais le prix en fut terrible, les sorciers eux-mêmes furent piégés à l’intérieur.
    Aenarion enfonça l’épée dans la pierre. Puis, il s’allongea au coté de sa monture et y reposa pour toujours. Avec lui s’éteignit le premier âge du monde.

    Finubar

    Dans le monde de Warhammer, Finubar est le dernier et actuel Roi Phénix des Hauts Elfes.
    Au départ explorateur, il a voyagé dans tout le Vieux Monde, où il a découvert les hommes et les Elfes Sylvains. Le Roi Phénix de l'époque le désigna comme son successeur sur son lit de mort.
    Il a favorisé l'essor du commerce en levant l'interdit qui empêchait les navires Non-Elfiques de s'approcher des terres des Hauts-Elfes. Son règne a connu des temps troublés, dont la célèbre Grande Invasion du Chaos ; le Vieux Monde et Ulthuan furent attaqués par les forces déchaînées du Chaos, qui, supérieures en nombre et alliées aux Elfes Noirs, ennemis héréditaires des Hauts-Elfes, faillirent remporter la victoire. Ils furent finalement repoussés suite à la bataille de la plaine de Finuval, à laquelle participèrent Tyrion et Teclis, deux héros devenus célèbres par leurs exploits. Finubar autorisa le mage Teclis à enseigner la magie aux Humains de l'Empire de Magnus le Pieux pour les aider à repousser le Chaos, forgeant ainsi une alliance entre Elfes et Hommes.

    Reine Éternelle

    Ulthuan est dirigé par la Reine Éternelle, élue de la Mère Universelle, maîtresse des forêts immortelles, gardienne de la fertilité, détentrice des rites du printemps doré et de l'un des trônes jumeaux. La reine est la fille aînée de la précédente Reine Eternelle, conçue après des noces rituelles d'un an avec le Roi Phénix. Après cela, leurs chemins se séparent et chacun peut prendre un nouveau consort, mais seule leur fille peut être la nouvelle Reine Eternelle.
    Son royaume abrite la principale chapelle du culte de la mère nature et elle est le chef spirituel de tous les royaumes elfiques même si son importance séculaire est moins importante que celle du Roi Phénix. Elle n'en jouit pas moins de grands pouvoirs et d'une grande considération dans tout Ulthuan. Il en résulte souvent des rivalités entre les deux trônes. En tant que grande prêtresse d’Isha déesse elfe de la nature, elle représente aux yeux des elfes ce qu’il y a de plus sacré et de plus noble dans la race elfique, la perte ou la disparition de la Reine Eternelle est considérée comme un terrible augure. La Reine Eternelle actuelle est Alarielle dont on dit qu’elle est la plus belle à avoir reçu la faveur d’Isha depuis le lointain règne d’Astarielle.
    Les suivantes de la reine forment également sa garde : une centaine de jeunes filles elfes, entraînées dans les arts guerriers jusqu’à égaler ou même surpasser les plus preux des chevaliers. Elles gardent la Reine Eternelle lors des déplacements de la cour et sont prêtes à la protéger au péril de leurs vies. Etre choisie comme suivante de la reine est un immense honneur pour une jeune femme, ce qui revêt une importance particulière en Avelorn où le prestige est une véritable question de vie ou de mort.

    Épée de Khaine

    L’épée de Khaine – aussi connue sous le nom de Faiseur de Veuves - est une arme contenant un pouvoir redoutable. Il est dit qu’elle est plantée au milieu d’un chaudron de sang bouillonnant. Sur sa lame luisent des runes écarlates et sa garde est comme un crucifix noir. La lame dégouline de sang jusqu’à en remplir le chaudron, qui sert en quelque sorte de bénitier maléfique. Il est dit que cette arme est vieille comme le monde, aussi mortelle que le poison, qu’elle est un éclat de l’arme meurtrière de Khaela Mensha Khaine forgée par Vaul lui-même, un fragment de mort cristallisée, capable de tuer les démons et les dieux eux-mêmes. Aucun mortel ne peut la porter et vivre car un tel pouvoir est trop grand. L’arme de Khaine est supposé apparaitre sous une forme différente à chacun : Elle est apparue sous la forme d’un sceptre à Malekith et est connu pour avoir pris la forme d’une lance pour Caledor le Conquérant mais elle est plus connue sous la forme d’une épée.
    Le seul elfe a l’avoir retiré de son autel est Aenarion le premier Roi Phénix. Il est fort probable que de nombreuses personnes ont tenté de la retirer de son autel, mais l’épée de Khaine ne s’offre pas à n’importe qui. Malekith lui-même voulut se l’approprier mais à l'heure actuelle l’arme ne s'est offerte qu’à des hauts elfes. Lorsqu’elle choisit un porteur elle lui murmure, lui promettant gloire, pouvoir et conquêtes innombrables. Il est communément admis qu’elle se soit offerte à Caledor le Conquérant mais celui-ci la refusa, tout comme Tyrion. Il est dit que Tethlis le tueur empoigna l’épée de Khaine et faillit s’en emparer avant d’être fauché par sa propre garde personnelle.
    Voilà les mots que l’épée est sensée avoir susurré aux oreilles du prince Tyrion
    Viens à moi. Tu en es digne. Tu es mon maître. Tu es aussi grand qu’Aenarion. Plus grand même. Tu réussiras là où il a échoué. L’avenir est sombre pour les Elfes. La longue nuit de l’extinction approche. Ensemble nous pouvons les sauver. Ensemble nous pouvons les sauver. Ensemble, nous pouvons reconstruire l’ancien empire et revendiquer les terres perdues. Rien ne pourra se dresser devant nous. Ni les Humains, ni les démons, ni les nains, ni même vos noirs semblables. Naggaroth tombera. L’Empire tombera, les royaumes des nains tomberont. Le monde sera à nous. C’est ta destinée. Tu seras le dernier des grands héros elfes et ton nom sera honoré à jamais.



    _________________
    Je joue aussi nain du chaos Shocked .

    De ses cendres il renaîtra,
    Le corps nimbé de flammes, le regard embrasé,
    Un esprit immortel dans un corps qui ne l'est pas.

    Puis il prendra son envol,
    S'envolant au delà de la cîme des arbres,
    Des pics enneigés puis de la voûte céleste,
    Disparaissant dans l'infini jusqu'à la fin d'une existence.

    Chutant puis se relevant,
    Le cycle se reproduit jusqu'à la fin des temps.
    De l'aube au crépuscule de nos misérables vies.
    avatar
    Prince Calirion
    Modérateur en Chef
    Modérateur en Chef

    Messages : 934

    Re: [Helfes] Historique

    Message  Prince Calirion le Mer 30 Jan - 15:45

    Super travail! Very Happy J'ai même réappris pas mal de choses!


    Eltharion recherche la sagesse auprès des Maitres Des Epées de Hoeth. Le fait qu'il soit devenu aveugle a aiguisé ses autres sens au plus haut point, si bien qu'il est devenu un épéiste exceptionnel. L'Elfe compte bien prendre sa revanche contre Malekith.

    Je ne suis pas sur qu'Eltharion recherche la sagesse des Maîtres des Épées. Dans mes souvenirs il a suivi l'entraînement pour retrouver un fragile équilibre intérieur mais il reste impétueux et empli de haine. Je peux me tromper bien sur, je vérifierai mes dires.

    Un grand bravo à toi en tout cas!


    _________________
    Je modère de cette couleur      

    Celfindor : "De toutes les façons…les gardes noirs ce sont des petites b**** à côté des conjurateurs !"
    avatar
    Phenix
    Rare
    Rare

    Messages : 568

    Re: [Helfes] Historique

    Message  Phenix le Jeu 31 Jan - 13:42

    Mince je me suis trompé pour Eltharion, j'ai mis son historique issu du prècédent livre d'armée haut elfe où il se nommait Eltharion l'aveugle.


    _________________
    Je joue aussi nain du chaos Shocked .

    De ses cendres il renaîtra,
    Le corps nimbé de flammes, le regard embrasé,
    Un esprit immortel dans un corps qui ne l'est pas.

    Puis il prendra son envol,
    S'envolant au delà de la cîme des arbres,
    Des pics enneigés puis de la voûte céleste,
    Disparaissant dans l'infini jusqu'à la fin d'une existence.

    Chutant puis se relevant,
    Le cycle se reproduit jusqu'à la fin des temps.
    De l'aube au crépuscule de nos misérables vies.

    Contenu sponsorisé

    Re: [Helfes] Historique

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 2:35